Avr
3

«Marmageddon» frappe la Nouvelle-Zélande

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars
Loading...

La Nouvelle-Zélande doit faire face à une crise sans précédent ! La fameuse pâte à tartiner Marmite très prisée des anglo-saxons est en rupture de stock. Cela est dû au séisme meurtrier de 2011 à Christchurch, la capitale de l’île du Sud, qui a détruit partiellement l’unique usine de production du pays obligeant les dirigeant à la fermer totalement pour la ré-ouvrir en juillet prochain !

Du coup ce non-ravitaillement a provoqué une crise digne des pires périodes de rationnement et a créé un vent de panique au « pays du long nuage blanc » où les gens se sont tous rués dans les magasins pour trouver leur précieuse pâte à tartiner !

Vu l’ampleur de cette histoire les journalistes ont baptisé cette affaire tragique « Marmageddon« .

Informations sur cette pâte à tartiner dénommée Marmite :

La Marmite est une pâte à tartiner d’origine britannique, noire et visqueuse, au goût et à l’odeur très prononcés, à base de levures utilisées pour la fermentation de la bière, très riche en vitamine B1 et acide folique. On la consomme sur des toasts grillés ou en sandwichs. La grande majorité des Kiwis en raffolent, surtout au petit déjeuner : ils en consomment 640 000 kilos par an, selon la BBC. En attendant, ils sont obligés de se rationner, à l’image du Premier ministre John Key, qui a suggéré à ses concitoyens d’« étaler des couches moins épaisses sur les toasts ».

Cet article a été publié dans Actualité avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>